César López4 minutes de lecture

Vous prévoyez d’incorporer une passerelle de paiement à votre vente directe ? Voici un guide pratique

In Englishen español.

Avec la reprise de la demande hôtelière, un grand nombre d’hôtels cherchent à s’informer sur les différentes options à leur disposition pour ajouter une passerelle de paiement à leur vente directe. Choisir la plateforme et la manière de le faire n’est pas une décision facile, puisqu’il s’agit de sujets parfois techniques et confus. De plus, il existe de grandes disparités entre les différentes options et une même solution n’est absolument pas valable pour tous. Nous présentons dans ce post les points clés que vous devez prendre en compte au moment d’ajouter une passerelle de paiement à votre site internet.

incorporer passerelle paiement Mirai

 

1) Encaissez les tarifs non-remboursables au moment de la réservation

Les prépaiements intégraux ou partiels par carte bancaire au moment de la réservation sont un classique que tout le monde a résolu simplement depuis longtemps. Bien entendu, ce besoin existe toujours en dépit du fait que la pandémie ait fait couler les prépaiements. Même s’il y a encore d’importantes différences dans la simplicité du du processus d’achat, un point primordial, toutes les passerelles incluent cette fonctionnalité d’encaisser une réservation. Sur ce point il est important de vérifier que :

  • la passerelle est compatible avec la réglementation PSD2.
  • vous pouvez encaisser dans votre banque de référence à un coût acceptable. Le fait d’utiliser une plateforme d’un pays pour opérer dans un autre entraîne en général des coûts élevés. Renseignez-vous bien.
  • si vous êtes une chaîne d’hôtels, elle puisse proposer le service à tous les hôtels de votre chaîne.

2) Proposer des moyens de paiement alternatifs et des cryptomonnaies

Paypal, Paylib, Sofort, Klarna, Google Pay, Amazon Pay… les moyens de paiement alternatifs aux traditionnelles cartes de crédit sont de plus en plus répandus. Ils représentent le complément idéal pour les réservations sur téléphone mobile, de plus en plus nombreuses également. Il existe sur certains marchés des applications locales très populaires qui pourraient vous être très utiles en fonction du profil de la nationalité de vos clients. Les bitcoins et les autres cryptomonnaies sont également de plus en plus populaires.

Le fait d’accepter d’autres moyens de paiement que la carte de crédit améliorera le service que vous proposez à vos clients, augmentera votre conversion et vous permettra de concurrencer les OTA qui sont déjà en train d’incorporer ces différentes options de paiement.

Vérifiez quels sont les moyens de paiement alternatifs et les cryptomonnaies proposés par chaque plateforme et assurez-vous que ceux qui sont le plus utilisés par vos plus gros marchés se trouvent dans cette liste.

3) Valider les cartes en tant que garantie de la réservation

Un des aspects qui subit le plus de changement est la possibilité pour vous de réaliser un encaissement en cas de non-respect des conditions de la réservation : no show, annulation hors délai, etc. Ce procédé s’appelle la tokenisation et vous permet de cesser de manipuler directement les données de la carte en faveur pour utiliser des dénommés tokens au moment d’encaisser un no show ou une annulation hors délai.

Concernant ce point, demandez bien le degré de réussite des plateformes dans la réalisation de cette opération, sur quelles cartes elles peuvent opérer, ou encore si elles font un débit puis un remboursement et à hauteur de quel montant (certaines cartes rejettent les montants très faibles).

4) Multidevise ou encaisser votre client dans sa monnaie

Pour n’importe quel client, voir et payer en monnaie locale (celle qu’il connaît) s’avère beaucoup plus simple et intuitif que dans la monnaie de l’hôtel. Lorsque vous incorporerez une passerelle de paiement, assurez-vous qu’elle propose au client de payer dans sa monnaie locale. Cela élimine pour ce dernier l’incertitude de la fluctuation des taux de change et suppose un service de meilleure qualité et une augmentation de la conversion. Cela représentera une valeur ajoutée et différentielle de votre vente directe.

Avant de choisir une plateforme, renseignez-vous bien sur les monnaies dans lesquelles elles vous permettent d’encaisser vos clients et assurez-vous que les plus importantes se trouvent dans la liste.

5) Programmer des encaissements

Un autre service intéressant pour certains hôtels est la programmation des encaissements de manière à déterminer le jour où ils souhaitent procéder à l’encaissement (fractionné ou total) de chaque réservation. Si vous l’associez à des offres ou des tarifs déterminés, vous pourrez le proposer comme un bon compromis entre le « ne payez rien maintenant » sur la réservation tout en vous assurant que l’encaissement se fasse dans un délai suffisant avant l’arrivée.

6) Intégrer la plateforme de paiement à votre PMS

Une passerelle de paiement pour votre hôtel va bien au-delà de l’incorporation à votre vente directe. Vous devez avoir une vision globale au niveau opérationnel. Il est donc de plus en plus primordial de l’intégrer au niveau de votre PMS afin de pouvoir gérer les encaissements et les remboursements de tous les canaux de paiement direct (site internet et téléphone, mais aussi booking.com ou Expedia dans le modèle Hotel Collects).

Renseignez-vous sur les possibilités d’intégration des différentes passerelles à votre PMS. Bien que cette réflexion n’en soit qu’à ses débuts, il y a déjà des plateformes qui proposent des intégrations très efficaces à certains PMS.

Choisissez la meilleure passerelle … compatible avec votre moteur de réservations

Nous avons analysé les conditions principales requises pour choisir la meilleure passerelle de paiement, malheureusement vous ne pourrez pas choisir celle que vous voulez mais celle que votre fournisseur de moteur de réservations a intégrée. Un grand nombre de moteurs de réservations ne disposent pas de plateformes intégrées ou ne vous proposent qu’un seul choix, ce qui vous condamne aux fonctionnalités qu’ils ont intégrées et aux coûts qu’ils veulent vous imposer.

Chez Mirai, nous disposons de nombreuses passerelles de paiement disponibles sur différents marchés. Vous pouvez les consulter ici.

Conclusion

Lors de votre choix de passerelle de paiement pour votre vente directe, nombreux sont les aspects à prendre en compte. Il est tout aussi important de comprendre les objectifs que vous devez poursuivre que de disposer de différentes alternatives de garantie pour y parvenir. Ce n’est pas une décision anodine, comme ce n’est pas le cas non plus du choix d’un bon PMS, d’un channel manager ou d’un moteur de réservations. Il existe de grandes différences d’une solution à l’autre. Il vous appartient de bien vous renseigner, de choisir judicieusement et de vous appuyer sur vos fournisseurs afin de la mettre en place correctement. Mieux vaut prévenir que guérir.

Laisser un commentaire